5 astuces pour mieux mémoriser plus rapidement 🐘

mieux mémoriser

Alors oui, tu peux améliorer ta mémoire et mieux mémoriser. Tu peux travailler dur et constamment apprendre et apprendre. Depuis l’école élémentaire, tu es habitué à apprendre des cours, des formules par cœur. Et ta marge de progression reste faible.

Ou alors, tu peux utiliser ces 5 techniques pour être un génie, et mieux mémoriser. Encore une fois, comme dans tous nos articles, pas besoin d’avoir un QI à 5 chiffres. Juste de la patience et de l’entrainement.

Toi, aussi, deviens major de ta promotion avec ces 5 techniques de mémorisation utilisés par les champions de la mémoire.

5. La technique du Palais.

st-petersburg-1026254_960_720

Ben Pridmore l’a utilisée pour mémoriser 12 paquets de 52 cartes en 20 minutes. Soit 624 cartes rangées aléatoirement, qu’il devait replacer exactement dans le même ordre.

Rassure-toi, cette technique peut être utilisée pour mémoriser des choses plus importantes.

Le cerveau humain n’arrive pas à mémoriser des listes. Quand tu vas faire tes courses par exemple. Personnellement, à partir de trois articles, je suis obligé de noter. Et toi? Pour la plupart d’entre nous, on y va et on oublie toujours quelque chose, genre le lait. Alors qu’à la base, c’était pour ce pack de lait qu’on allait faire les courses…

Cette tragédie reste inexpliquée. Dans la vie, on n’a aucun souci pour se souvenir de dizaines de lieux, alors même qu’on ne connait pas l’adresse des lieux en question (Tu connais l’adresse de ton Starbuck… ?). On n’a aussi aucun problème pour se souvenir où se trouve chaque meuble de la maison.

Tu vois où je veux en venir ?

La technique pour mieux mémoriser :

T’es capable de te souvenir des localisations parce que ton cerveau est conçu pour se repérer dans l’espace. Il est capable de retenir chaque aspect de l’environnement qui t’entoure. Et il y a un moyen d’en profiter pour retenir de longs cours. Les “ champions de la mémoire ” appellent cela : la technique du palais.

Voilà comment ça fonctionne : Tu choisis un endroit que tu connais par cœur. Par exemple, ta chambre, ta maison, le chemin pour aller à la fac. Maintenant, tu t’imagines suivre un chemin très précis en associant chaque objet que tu rencontres à ce que tu veux retenir.

Imaginons que tu veuilles te souvenir de ta liste de course et que tu utilises le chemin pour rentrer chez toi pour le visualiser mentalement. La première chose dont tu dois te souvenir est le papier toilette. Tu sors de chez toi et tu vois la poubelle. Bim. Papier toilette — Poubelle. Tu fais une fête ce soir et il faut que tu achètes de la bière. Tu t’imagines ton voisin, dans son jardin, posé en train d’en boire une. Plus l’association mentale est grossière, et plus tu mémoriseras mieux.

Dans une étude datant de 1968, des étudiants devaient mémoriser une liste de 40 objets en associant chaque objet à des endroits spécifiques du campus. En moyenne, tous ont été capables de retenir 35 à 40 noms de la liste. Et une semaine plus tard, ils étaient capables de citer, en moyenne, 34 objets de cette même liste. Imagine ce que toi tu peux faire sans être sous l’effet du cannabis (On parle de 1968…).

Ce qui est formidable, c’est que tu peux te créer une infinité de palais. Ainsi retenir chaque cours à travers tes différents palais. Sérieusement, essaie-le.

 

4. Revoir ce qu’on sait à des périodes données.

Le plus dur quand on apprend quelque chose, c’est qu’avec le temps, tout s’efface. Tu ne peux pas te souvenir de la date de l’annexion de l’empire égyptien par Rome (30 avant J.-C., c’est cadeau). Mais tu peux te souvenir évidemment des 150 premiers Pokemon.

C’est pour cette raison que beaucoup d’étudiants révisent juste avant les partiels. Ce n’est pas purement de la procrastination. On ne s’y prend pas à l’avance parce qu’on a peur d’oublier le jour des partiels. Donc on apprend tout d’un coup, faisant jouer la mémoire à court terme, en sachant que le lendemain, on oubliera tout. Honnêtement, qui se souvient des fonctions homographiques ?

Ce dont on a besoin, c’est de retenir nos cours, sur le long terme, sans trop se fouler.

Comment ça se passe ? 

Les scientifiques ont mis en évidence la “ courbe d’oubli ”. Si tu veux qu’une information reste à jamais. Tu devras travailler un peu plus que pour la méthode des palaces, mais si ton année en dépend, ça en vaut la peine.

Tout ce que tu as à faire, c’est juste te connaitre. Tu dois trouver la vitesse à laquelle tu oublies les choses pour pouvoir te rappeler et espacer tes révisions.

Imaginons que tu apprennes l’espagnol. Dans 4 mois, ce sont les partiels. Pour revoir ton vocabulaire, tu les notes sur des cartes, avec le français au recto, l’espagnol au verso. Cette technique marche aussi pour les définitions, les notions, les formules de mathématiques, et tout ce qui peut être appris.

La technique pour mieux mémoriser :

Tu vas avoir trois petits tas de cartes :

1. Tous les jours 2. Toutes les semaines 3. Tous les mois

Alors, tu peux commenter et me dire “Ouais, mais nan. Moi j’ai pas besoin de revoir tous les jours quelques choses, je peux le retenir plus longtemps.” Eh oui, tu peux. Cette méthode te dira justement combien de temps tu peux le retenir. C’est ce qu’on cherche : arriver au minimum vital pour que tu puisses travailler le moins possible. Tout ça, pour mieux mémoriser.

Donc oui, la première fois que tu vas apprendre, tu vas devoir te taper tout ton cours. Tu ranges les cartes que tu connais la pile à revoir toutes les semaines. Celles que tu ne connais pas restent dans la pile à revoir tous les jours. Le lendemain, tu réessaies et tu as donc moins de cartes à revoir. Et ainsi de suite. La semaine suivante, tu prends ton tas de cartes et tu essaies. Si, tu y arrives, tu le mets dans le tas à revoir une fois par mois. Sinon, tu les remets dans le tas à revoir tous les jours.

Un mois plus tard, tu prends ta pile et tu essaies. Tout ce que tu as oublié repart dans la pile à réviser toutes les semaines.

Avec cette technique, tu peux trouver exactement à quelle vitesse ton cerveau oublie les choses. Tu peux aussi rallonger le temps des révisions, ou le raccourcir (tous les jours, tous les trois jours, …).

On doit ce système à un psychologue polonais nommé Piotr Wozniak, qui a été capable d’apprendre et de retenir 3 ans après des milliers de syllabes sans aucune corrélation entre elles. Une fois rodée, cette technique déchire tout. Et fini le rush avant les partiels.

 

3. Écris tout, même si tu ne le reliras jamais.

C’est quand la dernière fois que tu as écrit un cours ? Je dis bien écrire et pas taper ? C’est dommage, parce que si tu veux retenir quelque chose et mieux mémoriser, il faut que tu l’écrives.

La technique pour mieux mémoriser :

Tout écrire à la main engage un processus neuronal que tu n’as pas si tu tapes ton cours. Lors d’une expérience menée à l’Université d’Indiana, deux groupes d’enfants ont été formés. D’un côté, on montrait les lettres de l’alphabet à un groupe. Le deuxième groupe lui, devait en plus écrire chaque lettre. Évidemment, ce sont les élèves du deuxième groupe qui ont su mieux retenir chaque lettre. Écrire te permet de te concentrer sur la tâche que tu effectues. En écrivant, tu forces ton cerveau à mémoriser. En effet, cela force une partie complètement différente de ton cerveau à travailler (tout comme la méthode des palais qui utilise la mémoire spatiale..).

Ne prends pas ton cours à la main évidemment ! Écris juste les concepts, les notions et mécanismes qui te résistent ! Pour ta prise de cours, on t’a réservé le meilleur. 😏

 

2. Surveille ton alimentation

Alors, non pas d’yeux de thons pour tout retenir.

Ton alimentation joue un rôle important. Comme nous l’avons déjà dit, tu ne peux rien apprendre si tu n’as pas un style de vie sain. Ton alimentation permet le bon fonctionnement de ton corps et surtout de tes cellules nerveuses. Un régime pauvre en glucides te permet de garder la forme et favorise ta mémoire à long terme.

 

1. Une application qui fiche ton cours à ta place et qui te permet de te tester et de mieux mémoriser

Hein? Placement de produits ? HONTEUX !

KHUUBE te permet de ficher ton cours à ta place et de mieux mémoriser. Tu es productif, tu gagnes du temps et tu peux te tester grâce aux textes à trous. Il te fait travailler ta mémoire visuelle grâce aux nouveaux surligneurs dans la nouvelle mise à jour. Et en plus, c’est totalement gratuit ! Fini les pages Word et les dossiers où tes cours sont en vracs. Tu peux désormais tout avoir sous la main. Et dans la nouvelle mise à jour, tu pourras même voir ta progression à chaque cours que tu as tapé !

 

Partage l'article avec tes amis !

Bruno
Bruno

Ancien d'une prépa HEC. Marketing Intern chez KHUUBE.

Un Logiciel pour ficher automatiquement vos cours

Télécharge Pandanote, ça prend 30 secondes

  • Prends tes notes dans un éditeur de texte minimaliste
  • Fiche automatiquement tes cours
  • Génère des textes à trous pour tester tes connaissances
  • Disponible sur Mac et Windows
  • Et … c’est gratuit

 

Partage l'article avec tes amis !